Jardins scolaires

Le jardin scolaire est une parcelle près de l’école destinée à enseigner aux élèves les bases de l’agriculture. Le concept de jardin scolaire est un modèle de la Food and Agriculture Organisation (FAO) des Nations Unies duquel Dahari s’est inspiré pour conduire l’expérience dans les trois villages prioritaires : Adda, Outsa et Ouzini.

Les jardins ont été mis en place avec la participation de différentes parties prenantes comme le Commissariat en charge de l’éducation et ses Animateurs de Vie Scolaire, les membres du conseil d’école, l’ONG Maeecha qui fournit les conseils pédagogiques, et enfin les élèves. La contribution des élèves réside sur les boutures pour clôturer la parcelle : chaque élève a apporté une bouture.

Les élèves bénéficient de formations théoriques et pratiques autour du jardin scolaire. Pour les encadrer, tous les acteurs du jardin  travaillent  bénévolement dans le seul but d’aider l’école. Les  bénéfices servent pour les dépenses de l’école : achat des tables bancs, des craies, financement de la clôture de l’école…

Autres activités d’appui agricole