Réalisation d’une cartographie participative sur la vision d’ici 2021

Identifier les savoirs locaux compatibles avec l’exploitation durable du sous-bassin versant d’Anteniju à Adda, tel est l’objectif du cycle de rencontres réalisé entre les producteurs du territoire et Dahari depuis le 13 septembre 2018. La dernière rencontre en date était celle du jeudi 6 décembre 2018 à Anteniju pour la réalisation d’une cartographie participative sur la vision d’ici 2021 du sous-bassin versant. Celle-ci marquait la 4ème phase de la nouvelle approche bassin versant de Dahari. Une démarche accompagnée par nos partenaires l’Icraf et Darwin Initiative.  Un bassin versant est une portion du territoire naturel où les eaux s’écoulent vers un même point, il peut être divisé en plusieurs sous-bassins versants. Le sous-bassin versant d’Anteniju est actuellement exploité par 137 agriculteurs dont 31% de femmes issus des villages d’Adda, Mremani, Kangani, Ongoju, Badrakuni et Jandza.

Les phases précédentes ont permis d’accompagner les exploitants vers l’identification des potentialités et les principaux problèmes relatifs à l’exploitation durable des ressources naturelles du sous-bassin versant avec des méthodes participatives comme « le sketch de la parcelle » entre autres outils. Les résultats de ces phases ont servi de base de réflexion pour la définition de la vision jusqu’en 2021, assortie d’une planification pour relever les défis relatifs aux problèmes identifiés. Ainsi, parmi les priorités retenues par les producteurs, on retrouve la conservation et la protection des eaux de sources et de la biodiversité, la restauration des sols agricoles, l’amélioration du prix des produits agricoles revenant aux producteurs, entre autres.

Pour les prochaines rencontres de validation et d’organisation de la mise en œuvre des activités, les exploitants du territoire sollicitent déjà l’appui et l’accompagnement des partenaires comme Dahari.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire