Premier germoir mis en place par le groupement Ouvoimoja d’Adda

Quelques semaines seulement après la création du groupement d’une quinzaine de femmes de Adda, « Ouvoimoja », les actions se concrétisent, un premier germoir vient d’être créé. Objectifs : la multiplication des semences, notamment de bananiers, pour favoriser l’autonomie du groupement dans l’approvisionnement de celles-ci, l’amélioration de la production agricole et de leurs ressources financières.

Le 16 août dernier, ce groupement de femmes s’est rendu aux sites pédagogiques de Dahari à Pagé et au CRDE (Centre régional de développement économique) de Salamani/Ngandzalé pour une visite d’apprentissage aux technologies innovantes de production agricole. La visite s’inscrivait dans le cadre de la mobilisation des nouveaux partenaires communautaires de l’ONG. A l’issue de cette visite, les femmes d’Ouvoimoja ont élaboré un plan d’action pour l’application des technologies innovantes qui les ont intéressées. La mise en œuvre du plan d’action a commencé le 4 septembre 2018 avec la formation pratique sur la multiplication rapide des semences de bananier et de taro. De leurs côtés, elles ont recherché 29 souches de bananier et de la sciure de bois. Dahari pour sa part, a apporté trois planches de 4m, deux tôles de 2m et 4kg de taro. Tout ce matériel a été utilisé pour la formation pratique sur la multiplication rapide de semences avec la technique PIF (plants issus de fragments de tige).

Juste après la formation, les femmes d’Ouvoimoja ont été séduites par la mise en place concrète de leur germoir. Elles espèrent produire grâce à cette technologie au minimum 200 rejets de bananiers de variétés locales les plus convoitées et de variétés améliorées comme Kontriké, FIA18, et 400 stolons de taro de variété broubo. Souhaitons leur bonne chance et espérons que les résultats seront au rendez-vous !

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire