Projet ECLIPSE : Améliorer la productivité et la qualité des fourrages à Anjouan

Dans le cadre du programme ECLIPSE (Emerging Crop and Livestock Production Systems Adapted to a Changing Environment) qui est un projet régional porté par le CIRAD (Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) et qui vise l’amélioration de l’élevage face aux changements climatiques dans 7 pays de l’océan indien (31 partenaires), un stage a été réalisé au cours de l’année 2017 chez Dahari, par un étudiant en provenance de France, monsieur Félix Chaumont.

Ce stage intitulé : ’Suivi d’un dispositif expérimental pour la production et la conservation de fourrages aux Comores’’, avait pour objectif de mieux comprendre les pratiques d’alimentation des bovins en saison sèche à Anjouan, période marquant le manque de fourrage disponible, et de réaliser des analyses sur la valeur alimentaire des fourrages disponibles en cette période.

Le stagiaire après un mois de formation au CIRAD à Saint-Pierre La Réunion, a mis à profit ses connaissances pour mieux comprendre le régime alimentaire des bovins afin d’envisager des pistes de solutions. Au cours des six mois chez Dahari, Félix Chaumont a mis en place un suivi de neuf éleveurs dans trois villages dont Bimbini, Moya et Ouzini afin d’identifier les espèces végétales utilisées et les quantités prélevées par les éleveurs pour l’alimentation de leurs vaches. Par ailleurs, il a réalisé des enquêtes pour identifier les stratégies d’adaptation des éleveurs face au déficit fourrager en saison sèche.

Pour mener à bien son étude, Félix a mis en pratique l’outil SPIR (Spectrométrie Infra Rouge) afin d’analyser des échantillons de fourrage prélevés au niveau de l’île d’Anjouan en vue de mesurer leur valeur alimentaire et permettre aux techniciens de Dahari de mieux connaître leurs spécificités. Le résultat de ces analyses servira également pour une prochaine étape en 2018, avec l’accueil d’un nouveau stagiaire qui renforcera le travail réalisé en étudiant la production et l’équilibre des rations alimentaires avec les fourrages disponibles. La finalité de ces travaux sera de permettre aux techniciens de Dahari de mieux conseiller les éleveurs sur la production de fourrages et l’alimentation à donner aux ruminants en fonction des ressources locales potentielles.

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire