Renforcement de notre Conseil d’Administration au profit des communautés bénéficiaires

Réorganisation et renforcement de capacités, voici les thèmes de cet atelier tenu pendant deux jours avec les membres du Conseil d’Administration (C.A) et la direction Dahari à Mutsamudu.

Depuis ses débuts, l’ONG a toujours pu compter sur le soutien de son C.A pour porter les projets et en améliorer les perspectives. Dans un but qui n’a jamais cessé de s’affirmer : servir plus efficacement les communautés comoriennes en façonnant des paysages productifs et durables, et impulser les changements nécessaires pour développer notre intervention.

Une ONG qui grandit doit avoir plus de structure et ne pas ignorer le rôle du Conseil tant il est important pour la conduite et la réussite d’une organisation quelle qu’elle soit.
Faire circuler l’information, rendre le C.A acteur du changement et actif dans les réalisations étaient donc le fil rouge de cet atelier et ce pour quoi toute l’équipe avait fait le déplacement.

Côté déplacement, Paul Siegel est également venu nous rejoindre des Etats-Unis pour appuyer cette formation et nous aider à en définir les enjeux. Expert sur ces questions de fonctionnement entre instances dirigeantes au sein même d’une ONG, Paul a passé toute sa carrière dans la conservation en Afrique notamment avec WWF.

Plus concrètement, cet atelier était l’occasion de revenir sur le bilan des relations Conseil d’Administration / Direction passées, de rétablir et rendre plus transparentes les missions de chacun et d’aider chaque membre à comprendre quel est son rôle au sein même de cette formule de gouvernance. Nous en sommes persuadés : l’avenir de Dahari se joue sur la cohésion et sur l’implication de tous, notamment des membres qui sont les yeux, les oreilles et la voix de l’ONG. Dahari veut donc, à travers ces initiatives, donner une sorte de nouvelle définition du C.A.

En effet, le rôle du conseil va bien au-delà de la simple évaluation des résultats ; maintien des cadres (stratégie, obligation juridique, pouvoir final de décision), définition d’une orientation, garantir la responsabilisation (ultime responsable des actes de son organisation) et enfin leadership.

La conclusion ? Élaborer et mettre en œuvre un plan d’action de renforcement du C.A est apparu comme étant essentiel pour solidifier notre organisation interne et ainsi notre appui aux communautés. Les membres se retrouvent d’ici un mois pour mettre à plat ces grandes étapes et amorcer les premières transformations.

« Tout est plus clair, nous comprenons que nous avons tous un rôle à jouer et cet atelier a non seulement restructuré les choses mais il a surtout permis de renforcer notre engagement et notre implication à tous. Nous avons pu prendre le temps ensemble, ce que nous ne faisions pas forcément avant, pour mettre à plat les doutes, questions, réussites et difficultés. Ces deux jours ont été d’une grande aide et nous sommes très optimistes pour la suite ».

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire