Les artistes comoriens se réunissent pour aider Dahari à reboiser les Comores

Depuis le 30 novembre, nous avons lancé une grande collecte en ligne pour le reboisement des Comores. L’objectif ? Récolter 60.000 $ en 10 semaines. Le concept ? Réunir les artistes comoriens autour de l’album « Sing for Comoros Forests » du groupe Ouvoimoja, pour mobiliser la diaspora et la jeune génération à s’investir dans l’avenir de leur pays.

 

Pourquoi cette campagne ?

Les Comores ont enregistré le taux de déforestation le plus haut du monde entre 2000 et 2010.Ce qui cause des problèmes sévères pour la biodiversité unique et pour les agriculteurs locaux, qui dépendent de l’eau et des sols fertiles garantis par la forêt.

Sur l’île d’Anjouan, le déclin environnemental est déjà visible : sur les 45 rivières qui coulaient autrefois, on ne compte plus qu’une dizaine de rivières permanentes, et les rendements agricoles diminuent. Un cercle vicieux s’est installé : la déforestation conduit à une plus grande pauvreté, et vice-versa.

Dahari a donc le projet de planter 150 000 arbres en 2016 avec les
communautés locales
 : des fruitiers et des arbres cultivés pour leur boispour augmenter les revenus des agriculteurs, des espèces à croissance rapide pour former des haies anti-érosion et fournir du fourrage pour le bétail, des arbres indigènes pour protéger les sources d’eau et nourrir la faune endémique. Le budget total de ce projet est de 60.000 $. Et c’est là que nous avons besoin de votre aide. Mais d’abord, parlons un peu musique.

photo 3 - lucky plante un arbre

Une campagne rythmée par la musique

Cette campagne réunit le groupe anjouanais Ouvoimoja (‘unis’) et certains artistes célèbres des Comores autour d’un album pour soutenir le travail de Dahari avec les communautés locales pour reboiser les Comores et apporter l’espoir d’un futur durable.

L’album « Sing for Comoros Forests » est une initiative de l’ONG Dahari et du groupe Ouvoimoja. L’album sera soutenu par les chanteurs Maalesh (vainqueur du prix Musiques de l’Océan Indien en 2007 et du prix Musiques du monde RFI en 1995), Eliasse (en tournée en Europe et dans l’Océan indien depuis 2008), Costy (meilleur artiste comorien aux Voix de l’Océan Indien 2015), Cheikh MC, Goulam, Mounawar et Dadiposlim. Cet album sera utilisé comme outil de communication sur le terrain, pour aider à motiver les jeunes générations à s’engager vers un avenir durable. En achetant l’album, les comoriens vivants à l’étranger ont eux aussi la possibilité d’agir concrètement pour la protection de l’environnement des Comores.

artistes

 

Comment vous pouvez nous aider

Afin d’arriver à notre objectif de reboisement, nous avons lancé une campagne de crowdfunding sur le site internet  Indiegogo :

https://www.indiegogo.com/projects/sing4comorosforests/

Plusieurs options s’offrent à vous :

  • Partagez la campagne sur Twitter et Facebook avec le hashtag #Sing4ComorosForests ;
  • Prenez-vous en photo avec un panneau #Sing4ComorosForests et partagez sur les réseaux sociaux ;
  • Filmez-vous en chantant pour les forêts comoriennes et partagez sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #Sing4ComorosForests ;
  • Partagez la campagne dans votre réseau et encouragez vos contacts à faire un don ;
  • Faites un don. C’est une opportunité unique de nous aider à protéger les forêts des Comores, tout en appréciant de la musique comorienne.

Maintenant c’est à vous de jouer, faites passer le message autour de vous car c’est ensemble que nous relèverons le défi !

equipe dahari

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire