10 bonnes raisons de visiter les Comores

1. L’accueil des comoriens
En descendant de l’avion, on vous mettra un collier de fleurs autour du cou et on vous invitera probablement à boire du thé au gingembre en mangeant des samboussas. Imaginez la même scène à Charles de Gaulle…

accueil chaleureux aux comores

2. La nature et les randonnées
Les Comores sont des îles volcaniques, où la nature est encore très présente. Les pentes escarpées des collines comoriennes en font un terrain de jeu exceptionnel pour les amateurs de randonnée.

randonnée aux comores

3. Les plages bordées de cocotiers
Parce que c’est dur de trouver une meilleure façon de se relaxer que de boire une coco face au bleu de l’Océan Indien .

plage de Moya, anjouan, comores

4. La beauté des fonds marins
Les Comores sont parmi les meilleurs spots de plongée au monde. En session snorkeling au Parc Marin de Mohéli, vous pourrez apercevoir tortues vertes, raies Manta et calamars.

La beauté des fonds marins

5. Les parfums
Les Comores sont surnommées « les îles aux parfums », et ce n’est pas pour rien ! Les principales cultures de l’archipel sont la vanille, le girofle, et l’ylang-ylang, fleur au parfum enivrant adorée des parfumeurs.

ylang ylang des comores

6. Les pique-niques du dimanche
Le dimanche, c’est sacré ! Traditionnellement les hommes profitent de ce jour pour organiser des voulés (pique-niques) sur la plage. Au menu : mabawas (ailes de poulet grillées), poissons grillés ou poulpe, accompagné de bananes frites ou de fruit à pain.

voulé à la plage

7. Une culture riche et diversifiée
Le peuple comorien est issu du métissage des perses et des peuples d’Afrique de l’Est. Ici, tradition et religion sont étroitement liées. Peut-être aurez-vous la chance d’assister à une cérémonie de grand mariage et ainsi découvrir les danses et tenues traditionnelles.

culture comorienne

8. Les fruits exotiques
Cocos, mangues, bananes, ananas, papayes, fruits de la passion, litchis, goyaves, oranges, caramboles, corossols, jacquiers, pommes cannelle, pommes de Cythère… A chaque mois son fruit de prédilection!

ananas

9. La découverte d’un pays encore protégé du tourisme de masse
Les Comores accueillent peu de visiteurs chaque année. Ainsi, les paysages restent authentiques et les structures hôtelières sont simples. Visiter les Comores c’est surtout aller à la rencontre des habitants, dans leur environnement. Et pas besoin d’hôtels quatre étoiles pour ça!

les comores isolées

10. Le pacifisme ambiant
Les Comores sont un pays où la paix règne au quotidien. On peut circuler librement dans les rues à toute heure et on s’y sent en sécurité.

pacifisme des comores

Si vous êtes convaincus, consultez nos offres de circuits écotouristiques aux Comores.
Rendez-vous sur www.daharicomores.org/nos-actions/eco-tourisme

10 réponses

  1. Merci beaucoup pour ce post qui met en valeur l'archipel des Comores, la vérité c'est que même pour les comoriens dans leur ensemble ne connaissent pas eux même leur archipel, sans parler de la diaspora comorienne en France, chacun part en vacance sur son île voir reste cantonné à sa ville ou village. Personnellement j'ai du attendre 2009 pour découvrir l'île de Mohéli et de Mayotte, bravo pour votre travail hyper valorisant c'est hyper rare !
    • Merci Camille pour ces encouragements! C'est vrai qu'il y a tellement de choses à découvrir sur chaque île, c'est dommage de rester toujours au même endroit.
  2. Initiative auquel je salue avec beaucoup de fierteé. Il serait important d'inclure dans le site web, des onglets qui conduirons les visiteurs à découvrir la faune spontaneé de l'archipel, sa flore indigène et prévoir dans le temps, un portail dédiée à la biodiversité en générale incluant les espèces invasives. Je suis au courant des activités de Dahari et je ne peut pas imaginer ccombien ça me reconforte de voir les préstations répétitifs d'expérts régionnaux sur la gestion durable de notre patrimoine naturel. Bon courage et persévérance sur les engagements.
    • Bonjour Anziz, Merci pour votre commentaire. Oui on travaille sur des pages qui présentent la faune et la flore des Comores. Ca prend un peu de temps car les espèces animales et végétales sont nombreuses !
  3. Je salue votre initiative, personnellement je suis née aux Comores mais je n'y aie pas grandi. Les Comores je connais à travers les quelques histoires ce que mon père me raconte de temps en temps, les discussions avec des amies et les reportages que je visualise dans Youtube entre autres. Après tant d'années d’absence j'irai pour la première fois en décembre 2015 et votre article me permet de préparer au mieux si je peux dire les endroits à visiter, il y a tant de chose à voir que je ne veux pas rater un seul endroit. De plus je serais avec des amies non comoriennes et c'est l'occasion de leur faire découvrir mon chez moi, mes îles avec ses paysages paradisiaques. MERCI POUR VOTRE TRAVAIL et bon courage pour la suite qui j’espère sera prometteur.
    • Bonjour, Ca nous fait plaisir de recevoir ce genre de témoignages. Nous vous souhaitons un très beau voyage en décembre. Et n'hésitez pas à nous contacter quand vous passerez à Anjouan!
  4. Bonjour, Un grand salut à l'équipe de Dahari Comores. Je suis particulièrement impressionné par la pertinence de votre démarche qui, pour tout dire, est à contre courant des habituelles images et autres étiquettes collées à nos îles aux parfums. En effet, pour la plupart du temps, lorsqu'on parle des Comores, il est inévitable de ne pas entendre parler de putch, de séparatisme, de vie chère, d'obscurité, de soif, de grèves à répétition dans les différents secteurs sociaux, de manque d'infrastructures etc. Par contre, à travers "les 10 bonnes raisons d'aimer les Comores" que vous venez d'exposer, on se croirait dans un autre monde. Oui, il s'agit bien du même pays, mais votre présentation, si positive, si objective et si pénétrante adoucit la rugosité de l'environnement de ce bel archipel. Ce sont tout à fait justement les aspects qu'il faut valoriser, pour rassembler d'abord tous les comoriens autour de cet ensemble d'éléments naturels agréables, où il fait bon vivre. Le fait d'être ensemble, avec le temps, nous rapprochera davantage et nous fera partager les mêmes plaisirs, les mêmes objectifs, bref, les mêmes valeurs universellement reconnus d'intérêt collectif ou communautaire, basée sur l'amour du terroir. Cela nous manque beaucoup aux Comores. Et c'est pour ces fondements essentiellement éducatifs que j'apprécie à sa juste valeur l'ensemble de vos initiatives. Il s'agit d'un travail de longue haleine qu'il faudra entretenir sans relâchement et je vous en souhaite bon courage !
    • Bonjour Youssouf, Merci pour votre message. C'est vrai que le passé historique des Comores est violent, et que la situation est difficile en termes d'emploi, d'électricité, d'eau... Mais il nous paraissait important de montrer aussi toutes les belles choses que l'on peut voir aux Comores, et dont on ne parle pas assez.
    • Il faudrait que les comoriens eux mêmes intègrent les 10 bonnes raisons d'aimer les Comores avant d'aller se noyer entre les îles pour rejoindre Mayotte ! A moins que ces bonnes raisons ne soient pas suffisantes ? Avec tout le respect que j'ai pour chacun
      • Bonjour Juliette, il est vrai que ce qui se passe entre les îles d'Anjouan et Mayotte est dramatique. Mais il s'agit d'une question politique importante, qui dépasse largement l'objet de cet article.

Ajouter un commentaire