L’action de Dahari dans les visées du commissaire en charge de la production et de l’environnement de l’île autonome d’Anjouan.

Le 28 mai dernier, l’équipe de Dahari a organisé une visite de terrain, afin de présenter les activités agricoles de l’ONG à une délégation officielle.

Ibrahim Said, directeur exécutif de l’ONG Dahari,  nous raconte.

 

« Le mercredi 28 mai 2014, en tant que Directeur Exécutif de l’ONG Dahari, j’ai conduit la tournée de Monsieur Houmadi Daoud, Commissaire en charge de la Production et de l’Environnement  de l’île autonome d’Anjouan accompagné de son Secrétaire Général, Monsieur Dhoiharou Toilha dans les villages d’intervention de l’ONG Dahari et dans le CRDE de Salamani.

La tournée a  commencé dans les  villages d’Adda et d’Outsa, où j’ai fait visiter au commissaire les  parcelles modèles  des agriculteurs et agricultrices bénéficiaires des appuis de l’ONG Dahari. Sur ces parcelles il a pris connaissance des  variétés de  semences performantes importées (taro,  patate douce et Pomme de terre).  Il a également vu les aménagements des parcelles pour assurer une gestion durable des sols.

Au CRDE de Salamani, c’était le moment fort de la visite : le Commissaire a écouté nos explications sur les techniques innovantes agricoles développées dans le site (techniques de semis sous couverture végétale, irrigation goutte-à-goutte) et les améliorations faites sur l’approche  « Intégration Agriculture Elevage » (IAE) avec un modèle de Parc à Bœuf répondant aux besoins de fourrages et d’eau pour les activités agricoles et d’élevage dans les  parcelles.

A la fin de la tournée, j’ai ressenti chez le Commissaire et son secrétaire général  un grand intérêt sur le modèle d’encadrement technique des producteurs agricoles dans les villages. Il a apprécié la présence des ingénieurs agronomes de Dahari aux côtés des producteurs, qui restent 24h/24 et quatre jours sur cinq dans les villages.

Cette visite de terrain a permis de renforcer notre collaboration avec le Commissariat en charge de la Production et de l’Environnement. Notre ONG espère pouvoir assister le Commissariat avec la mise en place de leur politique et plan du travail, collaborer sur des évènements régionaux, et avoir le soutien du Commissaire sur les aspects administratifs et politiques. L’idéal serait, en partenariat avec le commissariat, de répliquer notre modèle d’intervention dans d’autres zones de l’île autonome de Ndzuwani. »

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire