Maraîchage et pomme de terre

Le maraîchage et la pomme de terre sont des activités généralement pratiquées près du village et génératrices de revenus, donc populaires auprès de nos bénéficiaires.

Nous appuyons les villageois sur ces cultures dans l’acquisition de semences de qualité, la formation aux techniques de production améliorées et l’amélioration de l’écoulement des stocks, en stimulant la plantation précoce, tardive et la culture de contre saison.

Depuis 2013, Dahari importe des semences de pomme de terre. Si l’ONG Dahari a choisi d’importer des pommes de terre à Anjouan, c’est pour pouvoir s’assurer de la qualité des produits cultivés par les producteurs locaux. Dahari encourage les producteurs à cultiver de la pomme de terre, car il s’agit d’une culture rentable, qui permet un bon écoulement. Dahari encourage également les cultivateurs à appliquer deux pratiques améliorées : la production de contre-saison et la replantation.

La pratique de contre saison de pomme de terre est très peu vulgarisée aux Comores. Dahari a conduit un premier test de production en contre-saison à partir de fin septembre 2013 avec ses producteurs. L’expérience a été concluante : les producteurs ont récolté leurs pommes de terre en novembre et ont pu les vendre à un prix intéressant.

Une autre innovation technique identifiée par Dahari est la technique de replantation. Les semences de pomme de terre peuvent être replantées jusqu’à deux reprises. Ainsi, une importation de semences peut permettre de conduire jusqu’à trois cultures de pomme de terre. Cette technique est pratiquée dans beaucoup de pays, pourtant cette technique a été très peu vulgarisée aux Comores. L’introduction de cette pratique à Outsa a été un succès. Ainsi Dahari souhaite la vulgariser largement dans sa zone d’intervention.

Autres activités d’appui agricole