Intégration agriculture-élevage

L’intégration agriculture élevage fait également partie de nos activités phares dans le contexte que connait Anjouan, avec une des plus grandes densités démographique dans le monde. Dans nos zones d’intervention, nous avons diagnostiqué un grand manque de connaissances et de pratiques de gestion de la fertilité des parcelles près du village, ce qui impacte directement sur le potentiel productif des parcelles agricoles.

L’élevage est assez développé mais connait un problème de disponibilité de fourrage : en moyenne, un agri-éleveur passe 10h par semaine à collecter du fourrage. Pour lutter contre cela, nous organisons dans chaque champ école paysan que l’on met en place une formation sur le compostage et la gestion de fumier, nous vulgarisons des variétés améliorées et locales de fourrages en enseignant les techniques de multiplication. Nous promouvons également le modèle intégré de parcs à bœuf, un modèle encore peu répandu aux Comores qui consiste à travailler avec l’agri-éleveur sur la santé et la nutrition animale, la gestion de fourrage à proximité, la production de compost-fumier et son intégration.

Autres activités d’appui agricole