L’éco-tourisme à Anjouan

Dahari propose un tour de l’île d’Anjouan. L’expertise de son équipe pour la biodiversité, l’agriculture et les communautés permet à Dahari d’accompagner au mieux les vacanciers curieux, sensibles à un tourisme durable. Des partenaires locaux viennent compléter l’équipe pour transmettre leur connaissance des sites.

Le séjour est articulé autour de quatre axes, qui vont rythmer les visites :

1. La biodiversité
La biodiversité des Comores est immense : avez-vous déjà entendu parler du petit Duc d’Anjouan ou encore la Roussette de Livingstone, espèces endémiques de l’archipel? Connaissez-vous vraiment l’Ylang Ylang? Plus d’informations ici.

2. La culture
Arabes, portugais, anglais et français, chacun a laissé des traces sur son passage, des marques de sa culture. Anjouan est une île aux visages multiples, tolérante et calme, riche de ces différentes rencontres culturelles. Vous pourrez ainsi découvrir les plus belles mosquées de l’île (Mustamudu, Sima, Domoni), visiter les médinas et les marchés, observer les vestiges des exploitations françaises d’Ylang Ylang, et les distilleries locales actuelles. Vous découvrirez le fameux Shiromani, vêtement d’ici et les déclinaisons qu’en ont fait certains artisans…

3. L’agriculture et l’aménagement du territoire
En fil rouge de votre découverte, c’est avec le plus grand plaisir que nous vous amènerons à la rencontre de nos bénéficiaires, dans les différents villages d’intervention. Vous saurez ainsi tout sur les problématiques agricoles et environnementales, les actions proposées par notre ONG, les résultats des différents projets en cours, et un point de vue anjouanais sur l’évolution de l’agriculture sur l’île. Vous pourrez ainsi partager des repas communautaires avec nos bénéficiaires – la meilleure façon de découvrir le mataba et la cuisine comorienne…

4. La randonnée
Les Comores, au même titre que leur grande soeur, la Réunion, sont un terrain fertile aux randonnées, aux marches et à la découverte de la nature. A Anjouan, baladez-vous jusqu’au lac Dzialendze, marchez de Jimilimé à Ouani , ou montez le mont Ntringui pour surplomber toute l’île.

Retour à la page Eco-tourisme