Diagnostics des bassins versants

Afin de mieux engager et faire participer les agriculteurs dans le diagnostic de leurs terroirs, nous avons décidé d’expérimenter pour la première fois l’utilisation de la maquette 3D, un support pour la gestion locale des ressources qui a déjà fait ses preuves dans d’autres pays. L’expérimentation a été réalisée sur le bassin versant du village d’Adda ou nous sommes en train de mettre en place des activités de gestion pour la protection de la source d’eau de Hamkambui. Il est prévu d’utiliser cet outil également dans les zones de bassins versants d’Outsa et Ouzini.

La construction de la maquette 3D

La première maquette représente le site d’ADDA, un bassin versant en aval duquel un captage et un périmètre irrigué viennent d’être aménagés pour permettre aux agriculteurs de la zone d’irriguer les parcelles du bas.

Pour construire la maquette, nous avons préparé une carte représentant les courbes de niveau à l’échelle requise à partir des données SRTM d’une précision géométrique de 30m. Cette carte a servi de support pour créer les différentes couches altitudinales de la maquette.

La maquette finale, réalisée avec diverses couches de carton et une surface en plâtre, occupe une surface de 60 cm x 40 cm. Elle représente le bassin versant de Hamkambui à une échelle de 1/3000 (1 cm = 30 m).

En plus des courbes de niveau, quelques éléments de topographie ont été peints sur la maquette pour aider les agriculteurs à se repérer : la route, le terrain de football d’ADDA, le captage, la zone d’embocagement et les principales ravines).